Une autobiographie est comme ces silhouettes dessinées à la craie, sur les scènes de crime, que la pluie finit toujours par effacer. Contours vides. Autobiographie de personne. Il faut sans doute, si l’on veut toucher un tant soit peu au brûlant de la vie, passer à travers sa propre biographie, comme parfaitement indifférent à soi. Nom et prénom ne sont que prétextes : cette irrattrapable antécédence qui voudrait décider pour vous de l’existence qui vous sera faite. 

 

David Sarnac

Rejoindre les Archipels

15,00 €Prix

    © 2019 Papirus - Propulsé par : cs-artprints